La malédiction sur ma famille a été brisée !

« Vous dites : Pourquoi le fils ne supporte–t–il pas (le poids de) la faute de son père ? C’est que le fils a agi selon le droit et la justice, c’est qu’il a observé et mis en pratique toutes mes prescriptions ; assurément il vivra. L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. Un fils ne supportera pas (le poids de) la faute de son père, et un père ne supportera pas (le poids de) la faute de son fils. La justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui. » Ezéchiel 18. 19-20

Quand je regarde mes enfants et mes petits-enfants se tenir assis sur la bancs de l’église, baignant dans l’atmosphère de la communion fraternelle et écoutant le message de la Parole de Dieu, je suis fier et je rends grâces à Dieu. Mon coeur bondit de joie dans ma poitrine.

Je bénis Dieu car la malédiction qui marqua plusieurs de générations au sein de notre famille a été brisée par la foi en Jésus-Christ lorsque Liliana et moi sommes venus à Jésus. Réalisons nous ce que nous disons, lorsque nous chantons ou affirmons que nous sommes bénis ???

Jésus a été pendu au bois. Il a été fait péché, et malédiction pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. (2 Corinthiens 5. 21)

Nous sommes bénis ! Il n’y a plus aucune condamnation qui pèse sur nous. Bénis et destinés à vivre dans mon héritage, celui des saints dans la lumière, ici-bas et dans la gloire.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des